menuالرئيسية

De nouveaux détails ardents sur le financement du Hezbollah par le Qatar

الإثنين 10/أغسطس/2020 - 09:14 م
The Pulpit Rock
 


La couverture médiatique du scandale de l’implication du Qatar dans le versement de sommes d’argent à une agence de relations publiques allemande se poursuit, dans le cadre d’une opération complexe visant à dissimuler que Doha finance secrètement le Hezbollah. Dans ses nouvelles informations, l’indicateur allemand, qui a révélé le scandale selon lequel le Qatar a versé des pots-de-vin à un ancien agent des renseignements pour dissimuler des informations du dossier de son financement des contrats d'armement du Hezbollah du Liban, a confirmé que le client avait obtenu des dizaines de milliers d'euros du Qatar pour dissimuler le dossier qui documente les parcours et l'ampleur du soutien de Doha au Hezbollah.

Selon des rapports antérieurs parus dans la presse allemande, un ancien agent de renseignement allemand a reçu une offre d'un montant total de 750 000 euros afin d'obscurcir et de dissimuler des informations recueillies sur le soutien du Qatar au terrorisme.

L’indicateur a ajouté que l'agent de renseignement, désigné sous le pseudonyme de « Jason J. », a passé plusieurs mois à négocier en 2019 avec un diplomate qatari en Europe.

L’indicateur, un dirigeant d'entreprise allemand, a ajouté qu'il avait été témoin de certaines rencontres entre l'ancien agent des renseignements et les Qataris.

Il a révélé que six réunions avaient eu lieu entre « Jason J. » et les Qataris, avant l'effondrement des pourparlers, expliquant que « Jason J. » croyait pouvoir obtenir un montant de 10 millions d'euros du Qatar pour acheter les preuves qu'il avait collectées.

L’indicateur a ajouté que les informations que « Jason J. » avait réussi à collecter offraient aux Qataris l'opportunité de prendre les mesures nécessaires pour couvrir et se débarrasser des « suspects dans leurs rangs », y compris un général de haut rang à Doha.

Selon un modèle familier suivi dans le financement clandestin des Frères musulmans par le Qatar, les fonds ont été acheminés vers le Hezbollah sous l'égide d'organisations caritatives qatariennes, parmi lesquelles Qatar Charity, qui est impliquée dans le financement de divers groupes politiquement actifs à travers l'Europe.

Selon les rapports, l'ancien agent de renseignement allemand « Jason J. », aurait également eu des informations de première main sur les transactions d'armes que le Qatar a conclues avec des usines d'armement en Europe de l'Est, ce qui aurait causé encore plus d'embarras à Doha.

L’indicateur a déclaré : « Jason a trouvé des informations embarrassantes alors qu'il était à Doha. Ces informations comprenaient des détails sur un marché d'armes et du matériel militaire d'Europe de l'Est, qui était censé être traité par une entreprise au Qatar ».

Il a ajouté : « Des flux d’argent qui circulent des comptes de nombreux Qataris riches aux immigrants libanais, impliqués dans le transfert de l’argent de Doha vers le Hezbollah, ont été détectés ».


تعليقات Facebook تعليقات الموقع
أرض عاد على فيسبوك