menuالرئيسية

Le dossier de l’implication de Doha dans le financement du terrorisme du Hezbollah est entre les mains des autorités européennes

الخميس 13/أغسطس/2020 - 05:35 م
The Pulpit Rock
 

La sénatrice française Nathalie Goulet a révélé qu'un dossier serait remis aux autorités européennes concernant l'implication du régime Hamdeen dans le financement de la milice libanaise du Hezbollah.

« Nous nous rendons bien sûr compte que le Hezbollah a bénéficié de beaucoup d’argent européen, que cet argent a été mal utilisé, et il y a aussi un problème de corruption dans ce domaine », a déclaré Goulet à la chaîne d’information Al-Arabiya.

Ella a ajouté que la conférence des donateurs en soutien au Liban gagnerait une grande importance afin d’éviter de financer des organisations terroristes, telles que le Hezbollah ou alimenter la corruption.

« Si ce qui est rapporté dans la presse allemande est correct, une enquête sera ouverte et l'Union européenne a des lois qui s'appliquent à tous les pays, des lois strictes qui permettent le gel des comptes bancaires et des avoirs qui ont contribué au financement du terrorisme », a déclaré Nathalie, tout en indiquant que le Hezbollah figure sur la liste des organisations terroristes dans de nombreux pays.

Elle a ajouté qu’il y avait de fortes hypothèses sur le financement du terrorisme par le Qatar ; cela fera l'objet d'une enquête européenne, et toutes les mesures seront prises. Je ne suis pas ici pour porter les accusations, mais il y a un dossier qui sera remis aux autorités européennes qui entreprendront les enquêtes nécessaires pour poursuivre toutes les personnes qui contribuent étroitement ou de loin dans le financement du terrorisme.

Elle a expliqué que ce financement est un élément essentiel de la lutte contre le terrorisme. « Nous devons suivre l'argent. Nous avons, à l'heure actuelle, des systèmes européens très complexes, sévères et stricts également. Par conséquent, il est très important pour le Liban de se relever rapidement afin qu'il puisse bénéficier de tous les mécanismes de lutte contre le terrorisme ainsi que de financement du terrorisme et du blanchiment d'argent ».

La couverture de presse se poursuit concernant le scandale de l'implication du Qatar dans le versement de sommes d'argent à une agence de relations publiques allemande, dans le cadre d'une opération complexe visant à dissimuler le financement secret de Doha au Hezbollah. L’indicateur allemand, qui a révélé le scandale du régime « Hamaden » qui a versé des pots-de-vin à un ancien agent des renseignements pour dissimuler des informations sur le dossier de son financement des contrats d'armes du mouvement libanais Hezbollah, a confirmé que le client avait obtenu des dizaines de milliers d'euros du Qatar pour dissimuler le dossier qui documente les voies et l'ampleur du soutien de Doha.

تعليقات Facebook تعليقات الموقع
أرض عاد على فيسبوك